Agence de Traduction en anglais

Traduire en anglais des documents d'une entreprise demande précision et professionnalisme. Un traducteur anglais professionnel est donc nécessaire pour atteindre le niveau de qualité requis.

Notre service de traduction en anglais

1. DEVIS

Obtenez un devis précis sur le prix et le délai en 1h

2. TRADUCTION

Votre document est confié aux meilleurs traducteurs

3. LIVRAISON

Votre chef de projet dédié vous livre la traduction par courriel

Qu'est-ce qu'un traducteur anglais professionnel ?

Recourir à une agence de traduction en anglais vous permet de savoir qu'un traducteur anglais professionnel s'occupera de votre document. Nous avons plusieurs critères pour recruter les bons profils.

4 étapes pour vérifier que le profil correspond

  1. Il doit être anglophone de naissance
  2. Comme souligné plus haut, c'est obligatoire pour avoir un résultat appréciable. Imaginez que vous receviez une traduction en français faite par un espagnol ? Vous vous en rendriez compte immédiatement.
  3. Il doit être diplômé et/ou avoir de l'expérience
  4. Savoir si un traducteur a passé diplômes et concours est utile pour éviter ceux qui ne sont pas traducteurs de métier. Vérifiez que traduire du français à l'anglais est habituel pour lui. Pas seulement espagnol-anglais par exemple (ou inversement, selon votre besoin).
  5. Évitez les traductions à bas prix, qui ne réservent pas de bonnes surprises
  6. Comme pour tout bon travail, la traduction a un coût. À moins de 0,05€ par mot, il est peu probable que la qualité soit au rendez-vous.
  7. Si possible, il doit connaître votre industrie (voir ci-dessous)

Traducteurs en anglais spécialistes de votre industrie

En fonction de la technicité de votre texte, une traduction générale peut ne pas être adaptée. Il faut donc avoir recours à un traducteur anglais professionnel maîtrisant parfaitement les termes techniques de votre secteur.

Lexling, agence de traduction en anglais, a dans son réseau les linguistes expérimentés et parfois même diplômés dans votre domaine. Vous trouverez différentes spécialités dans la traduction en anglais : juridique, financier, immobilier, médical mais aussi luxe, tourisme, cosmétique, informatique, biologique, etc.

Dans ces domaines, les capacités et connaissances du traducteur doivent dépasser l'interprétation pure et rejoindre celles de votre métier. Dans tous ces domaines vous pourrez trouver des spécialistes de la traduction dans la langue de Shakespeare.

La langue du commerce international

C'est à l’heure actuelle la langue du commerce international et donc la plus largement pratiquée à travers le monde. Mais sa maîtrise aléatoire rend parfois indispensable l'emploi d'un traducteur professionnel, notamment lorsque le document est destiné à des partenaires commerciaux ou à des clients.

En comptant le nombre de personnes ayant l’anglais pour langue maternelle, la langue de Shakespeare est la troisième dans le monde derrière le chinois et l’espagnol. Elle est reconnue comme langue officielle dans 53 pays au premier rang desquels le Royaume-Uni et ses anciennes colonies, dont les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Irlande, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La traduction anglais-français professionnelle est donc une étape obligatoire.

Traducteur selon le pays visé (US, UK, CA, AUS...)

L’anglais n’est pas exactement le même dans tous les pays où il est utilisé (voir ci-dessous). Vous devrez donc trouver des traducteurs différents selon le pays visé. La plupart des traducteurs proviennent des pays anglophones que sont le Canada, l’Australie, les États-Unis, et bien sûr l’Angleterre.

Vous pouvez donc obtenir une traduction adaptée en fonction du pays que vous ciblez. Sur Lexling, vous pouvez décider de faire relire vos documents par un ou plusieurs traducteurs tiers, pour assurer une qualité optimale, en postant simplement un nouveau projet.

Le rôle du traducteur professionnel anglais-français

La première étape dans l'internationalisation d'une entreprise est de faire appel à un traducteur professionnel anglais-français. La langue de Shakespeare domine dans le monde des affaires et la grande majorité des communications se font dans cette langue. Sauf à parler la langue de son interlocuteur, un traducteur professionnel anglais-français est indispensable. Ce type de traduction ne peut être fait que par un anglophone de naissance. C'est l'assurance d'avoir un travail de qualité. Il doit aussi avoir une formation en traduction. Plus d'un milliard de personnes sont anglophones, dont 425 millions de locuteurs natifs. Traduire dans leur langue va donc largement élargir votre marché potentiel ; votre agence de traduction en anglais est là pour vous y aider.

4 erreurs à ne pas commettre

  1. Traduction du français vers l'anglais par un francophone

  2. Un traducteur ne doit traduire que dans sa langue maternelle. Pour une traduction en anglais, le traducteur doit donc obligatoirement être un traducteur anglais professionnel, ou américain, australien, etc. L'inverse produirait un texte qui ne semblerait pas naturel (dans le meilleur des cas) voire qui inclu de multiples erreurs.

    Certains prônent même de ne recourir qu'à un traducteur qui, en plus d'avoir l'anglais pour langue maternelle, vit dans un pays dont c'est la langue. La bonne réponse est à étudier au cas par cas. Un professionnel peut traduire depuis plusieurs langues, mais il ne pourra le faire que vers une seule : sa langue maternelle.

    Néanmoins, cela dépend de la qualité que vous attendez. Ainsi pour traduire un email ou autre texte informel par exemple, la traduction dans les deux sens est envisageable.

  3. Faire traduire en anglais par un bilingue qui n'est pas traducteur professionnel

  4. Quand on n'a pas encore eu besoin de traduire un texte professionnellement, on peut croire qu'un bilingue peut s'en occuper. Heureusement pour les traducteurs, la réalité est différente. Un bilingue qui n'a pas l'expérience de la traduction professionnelle va trop souvent traduire un texte littéralement.

    Là où un traducteur professionnel fait un travail de transposition de la signification du français vers l'anglais. La traduction par un bilingue non professionnel a pour effet de produire un texte qui a perdu une partie de son sens.

  5. Négliger les différences entre pays anglophones

  6. Les pays anglophones ont des différences dans leur anglais, plus importantes que ce qui existe pour le français. On connait l'existence des différences entre celui des USA et celui d'Angleterre.

    Mais on pense moins souvent aux différences de tournures de phrases, aux idiomes et aux expressions. Elles doivent pourtant être prises en compte dans une traduction anglais-français.

    Vous ne devez pas formuler une phrase de la même façon selon que vous souhaitez toucher des clients canadiens ou australiens. Bien que ce soit toujours la même langue. Ces nuances échappent aux traducteurs non professionnels, a forciori aux non-anglophones de naissance.

  7. Les traducteurs à bas coût

  8. Le problème des traductions pas chères rejoint souvent celui du travail effectué par un non-professionnel. Ces travaux à bas-coût sont faits par des amateurs qui, même bien intentionnés, traduisent simplement pour arrondir leurs fins de mois. Ils ne disposent pas des outils de recherches terminologiques ou de traitement de documents que ceux dont dispose un traducteur anglais professionnel.

    Les processus de contrôle-qualité auto-administrés par un vrai traducteur seront également absents. Ce type de transcription peut vous être utile, mais la règle est simple : une traduction low-cost doit être réservée aux textes non-essentiels. Aux communications internes par exemple, ou avec des freelances. Une traduction anglais-français à destination de clients ou pour des textes importants doit être de qualité.

Les différences entre anglais britannique et américain

Il existe des différences de vocabulaire, d'orthographe, de prononciation et de conjugaison entre les deux plus gros pays anglophones. Il faut les prendre en compte dans les traductions, ce qui ne posera pas de problème au traducteur anglais professionnel, ni américain, que vous trouvera votre agence de traduction en anglais.

L'anglais britannique, l'original

L'anglais britannique trouve son origine du dialecte du Nord des Pays Bas et du Nord-Ouest de l'Allemagne. Puis, beaucoup de mots français sont venus s'ajouter au langage. Ils n'ont pas été traduit, simplement anglicisés. On estime qu'environ 30% des mots anglais ont une origine française.

L'anglais américain lui, a été introduit en Amérique par les Anglais dans le courant du 17ème siècle. Il a fait l'objet de plusieurs simplifications et reste plus commun à l'international, particulièrement hors d'Europe.

Différences lexicales entre Angleterre et Etats-Unis

En termes de vocabulaire, la traduction anglais-français d'un mot en apparence identique sera différente selon qu'il est employé aux États-Unis ou en Angleterre.

Pour traduire « pantalon » et « école primaire », on emploie respectivement « trousers » et « primary school » en Grande Bretagne et « pants » et « elementary school, yard » en Amérique. Et inversement, une expression comme « to wash up » peut avoir deux versions : « se laver le visage et les mains » (américaine) et « laver la vaisselle » (britannique). Voir d'autres exemples ici et .

Dissemblances orthographiques

Une autre distinction frappante entre les deux langues est l'orthographe. En effet, si on écrit « flavour, theatre, travelling, dialogue, criticise, sulphur » pour la variante anglo-saxonne, on écrit « flavor, theater, traveling, dialog, criticize, sulfur » pour la variante américaine.

Et en plus de tout cela, les CV présentent également des différences.

Nos conseils pour vos traductions anglais-français :

  • Informez votre agence de traduction en anglais du pays de destination de votre texte, des différences peuvent en découler dans le choix du traducteur anglais professionnel
  • Si votre texte est destiné à un public international anglophone, indiquez-le également
  • Pour faire traduire son CV en anglais, des différences importantes existent, notamment pour un CV à destination des Etats-Unis. Consultez notre page à ce sujet.
  • Il ne faut pas non plus oublier les particularités des autres pays anglophones comme l'Australie, l'Inde ou le Canada, informez-en votre agence de traduction en anglais
  • Privilégiez toujours le choix d'un traducteur professionnel anglais-français ou vers une autre langue. Son coût est toujours inférieur à celui d'une traduction ratée